Suivez-nous

Linkedin Youtube Email

Aller vers les patients en ALD, un objectif et une raison d'être des MSP

Le nombre de Français sans médecin traitant s’accroit. Ils étaient plus de 6 millions fin 2022, et parmi eux, 714 000 étaient des patients en affection longue durée, contre 510 000 quatre ans plus tôt. Cette situation génère des renoncements et des retards de recours aux soins : 11% des patients en ALD sans médecin traitant n’ont vu aucun médecin en ville en 2021, contre 2% des patients en ALD avec médecin traitant(1).

Suite aux Rencontres nationales « AVEC les équipes » dédiées à l’aller vers les publics isolés, les 17 et 18 mars 2023 à St Malo, les maisons de santé pluriprofessionnelles réaffirment leur rôle dans l’accès aux soins des patients en affection longue durée (ALD). L’équipe pluripro de la maison de santé, ce n’est pas un mais plusieurs médecins traitants, réunis en équipe avec d’autres professionnels de soins primaires, indispensables à l’accompagnement holistique des pathologies chroniques.

Dans les maisons de santé, les patients en ALD trouvent un accès aux soins, un médecin traitant ainsi qu’une équipe pluriprofessionnelle à même de leur proposer un accompagnement au long court : des soins médicaux et paramédicaux, de la prévention et du suivi, de l’éducation thérapeutique du patient, des échanges d’informations sécurisées entre le médecin et les autres professionnels de santé.

Ces maisons de santé ne sont pas la solution unique pour trouver un médecin traitant mais sont une excellente solution car elles offrent un accompagnement adapté aux pathologies chroniques. 20% des Français ayant un médecin traitant l’ont choisi en maison de santé pluriprofessionnelle.

« Les patients en ALD ne peuvent pas être en dehors du système de soins et ont besoin prioritairement d’un accompagnement coordonné de leurs parcours par des médecins traitants. Outre l’accès aux médecins traitants, les équipes pluriprofessionnelles des MSP doivent se mobiliser pour faciliter et améliorer le parcours de ces patients particulièrement soumis à la crise de notre système de santé. 
Tous ensemble et même si c’est compliqué, nous devons apporter une réponse à ces patients en ALD ». – Pascal Gendry, président d’AVECsanté et médecin généraliste à la maison de santé de Craon, Mayenne

(1) Thomas Fatôme, DG de la CNAM, mars 2023 : « plus sans médecin traitant, qui pourront s’opposer à cette démarche s’ils le souhaitent.  Seront ensuite identifiés les patients en ALD ayant consulté 3 fois le même médecin dans l’année, sans que celui-ci ne soit déclaré comme leur médecin traitant. Les CPAM contacteront les assurés et les médecins afin de recueillir l’accord des 2 parties : les patients resteront libres de choisir leur médecin et celui-ci de refuser un nouveau patient. En cas de désaccord, l’Assurance Maladie continuera d’accompagner le patient pour trouver une autre solution ».

Fichier

Télécharger le communiqué

Voir

Les Rencontres AVEC les équipes

Les Rencontres AVEC les équipes rassemblent chaque année les équipes de soin primaire de toute la France.

En savoir plus