Suivez-nous

Linkedin Youtube Email
Photo de Volodymyr Hryshchenko sur Unsplash

Rapport HCAAM sur l’organisation des soins de proximité : ne nous contentons pas de solutions à court terme !

Les faits sont connus : désertification et pénurie de professionnels de santé, développement des pathologies chroniques, vieillissement de la population, grande précarité, défis de la santé environnementale.

Le HCAAM, instance de réflexion et de propositions publie un rapport1 dont l’ambition est de promouvoir des « solutions » permettant de garantir un accès de proximité aux soins pour tous.

Une partie des réponses est sur la table : regroupement des professionnels de santé, coordination, dépassement du paiement à l’acte, nouveau partage des compétences, implication des usagers….

Mais ne confondons pas tout et ne nous contentons pas de solutions à court terme !

L’exercice coordonné de soins de proximité est une formule ombrelle qui désigne des réalités très contrastées. Il est impossible de situer sur un même plan les gains de qualité et de productivité d’une équipe structurée en MSP ou en centre de santé pluripro, et ceux d’un simple binôme médecin généraliste – infirmier, ou même d’une ESCAP (équipe de soins « coordonnés » autour du patient). Ici, les nuances sont déterminantes, elles engagent des financements dédiés, l’avenir de l’offre de santé et l’accès aux soins pour tous les citoyens : on ne se bat pas pour des mots, mais pour la réalité de l’accès aux soins et de son efficience sur tout le territoire.

Certes, quelque chose est acquis, au-delà des corporatismes : l’exercice coordonné fait désormais consensus. Le rapport consacre ainsi la notion d’équipe structurée de soins de proximité, mais la place seulement comme un objectif à long terme. Les 2000 MSP en fonctionnement montrent qu’il faut aller plus vite et que c’est possible !

Les équipes structurées de proximité qui se sont engagées dans cette voie ont besoin d’être soutenues : elles tracent un chemin où s’activent tous les indicateurs d’avenir (qualité, file active, attractivité aux yeux des jeunes pros, lutte contre la désertification, revenus, parité…).

Certes, l’urgence incite à soutenir tout professionnel de santé prêt à se mobiliser, mais il faut aller au-delà de « solutions » à court-terme. Il y a urgence à dépasser les corporatismes beaucoup trop écoutés, pour bâtir solidement et durablement une organisation efficiente des soins primaires, avec, partout et pour tous, l’accès à des équipes pluriprofessionnelles structurées ….  Soit la véritable rupture déjà proposée lors d’un précédent rapport de l’HCAAM en 2018 !

Fichier

Télécharger le communiqué

Voir

Les Rencontres AVEC les équipes

Les Rencontres AVEC les équipes rassemblent chaque année les équipes de soin primaire de toute la France.

En savoir plus