Suivez-nous

Linkedin Youtube Email

Un accès universel à la santé passe par le développement urgent des MSP

Un président nouvellement réélu et bientôt un nouveau gouvernement !

Après la pandémie, face aux difficultés d’accès aux soins, les Français souhaitent une nouvelle orientation de la politique de santé. France Assos Santé, qui rassemble 83 associations de patients et d’usagers du système de santé, déclare que « chaque Français devrait bénéficier d’un accès à une équipe santé de proximité, désert ou pas ! France Assos Santé souhaite que les MSP se généralisent » – une demande portée communément par France Assos Santé et AVECsanté.

L’accès universel aux soins est une condition de réussite des politiques de santé publique. Au-delà des résultats de l’élection présidentielle, il est urgent d’aller vers une santé plus solidaire et moins solitaire.

Quelle que soit la majorité qui sortira des urnes dans deux mois, elle ne peut se contenter de mesures monocatégorielles dans le domaine de la santé. Elle doit intégrer une lecture pluriprofessionnelle, collective et coordonnée dans son projet de gouvernement, avec 5 priorités :

    • Aller vers un exercice pluriprofessionnel en équipe structurée, renforcé par des moyens appropriés. A peine élue dans deux mois, la nouvelle majorité votera le projet de loi de financement de la sécurité sociale PLFSS 2023. Celui-ci peut aller plus loin et plus vite dans le développement des nouvelles pratiques dans les soins primaires, avec les équipes.

    • Aller vers une démocratie en santé réaffirmée. C’est avec les usagers, que les équipes coordonnées font avancer les soins primaires et la prévention en santé.

    • Aller vers les territoires. Toute organisation territoriale en construction et à venir ne saurait faire l’économie de la réorganisation des soins primaires. Favoriser la naissance et la structuration des MSP est donc un incontournable.

    • Aller vers plus d’effectivité dans le partage des compétences en soins primaires : parce que la « délégation de tâches » ne peut se faire que dans le cadre d’équipes structurées et coordonnées, comme les MSP, qui disposent d’un savoir-faire dans la mise en place de protocoles sécurisés entre professionnels délégants et délégués.

    • Aller vers une nouvelle gouvernance des soins primaires coordonnés. L’avenir est à l’exercice collectif en organisation pluriprofessionnelle : au-delà du PLFSS, il est donc grand temps de faire évoluer le système conventionnel actuel pour faire une place à la table des négociations à l’exercice pluriprofessionnel et aux équipes de MSP.

Refonder les soins primaires

Lieux de soins, lieux de santé et lieux de vie, les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) ont doublé en nombre en cinq ans. Elles sont une solution contre l’isolement professionnel, contre les déserts en santé et sont reconnues depuis le début de la crise sanitaire comme des lieux de proximité, visibles et accessibles par la population. Elles favorisent le suivi accru des malades, associent les habitants à la diffusion des gestes barrières et développent des élans de solidarité au cœur de la population.

AVECsanté est un mouvement non-partisan qui fédère ces maisons de santé. Ses adhérents sont confrontés quotidiennement aux réalités concrètes de l’accès aux soins primaires, aux problèmes de santé publique, aux phénomènes de contagion et aux épidémies.

Faisons des MSP le pilier de l’accès aux soins pour tous et partout.

>  retrouver le manifeste commun de France Assos Santé et d’AVECsanté pour « Refonder les soins primaires » sur www.avecsante.fr

Fichier

Télécharger le communiqué

Voir

Les Rencontres AVEC les équipes

Les Rencontres AVEC les équipes rassemblent chaque année les équipes de soin primaire de toute la France.

En savoir plus